Le massage

Rz_44aEnvie de se sentir bien dans son corps et dans sa tête, de se retrouver et de se vider des énergies négatives, de se détendre, rien de tel qu’un bon massage.

 

Le massage est un geste naturel. C’est un contact direct qui répond à un besoin inné d’être touché et de toucher. Il est d’ailleurs prouvé que l’absence de contact physique amène à une impression d’isolement et peut mener à la dépression sur le long terme.

 

Les massages ont des effets bénéfiques sur le corps mais également sur le psychisme et l’émotionnel.

 

Le massage va augmenter le bien-être physique en diminuant les tensions avant ou après un effort physique par exemple. Il va également aider à éliminer les toxines et les déchets des tissus par une action de drainage. Il aide à diminuer les douleurs musculaires ou articulaires. L’action mécanique du massage va aider à tonifier et raffermir la peau.

D’un point de vue émotionnel, le massage va immédiatement permettre d’abaisser les tensions et le stress et apporter très rapidement une détente bienfaitrice. En général, dans un salon de massage tout concours à la détente, les bougies qui mettent une ambiance tamisée, la musique douce et la chaleur de la pièce. Si ces conditions ne sont pas réunies fuyez !!

Lorsque l’on se fait masser on se recentre sur soi-même, on redessine les contours de son corps qu’on a trop souvent tendance à oublier au profit de l’esprit. A la fin d’un bon massage, l’impression de retrouver son unité corporelle, d’être plus compact, de ne former qu’un avec soi-même est très souvent là.

Dès la période prénatale, un bébé peut de faire caresser dans le ventre de sa mère, ensuite ce sera les massages à la sortie du bain, grand moment de bonheur pour les mamans et les bébés. Ensuite à tout âge, il faut prendre le temps de se faire masser et pourquoi pas masser les autres. C’est un moment de détente et de complicité qu’il est très agréable à partager avec ses enfants, son conjoint. Avec l’âge on a tendance à oublier ce corps qui nous fait souffrir de tous les côtés mais n’est-ce pas justement le moment de s’offrir un bon massage pour se ressourcer, répondre à nos besoins primaires d’être touché et ressentir le bien-être et la détente ?

Sous le terme massage on peut regrouper une multitude de techniques manuelles qui consiste à toucher, effleurer, presser, palper, frictionner, etc… toutes ces techniques visant au bien-être du corps et de l’esprit de la personne massée. Le massage peut se pratiquer avec de l’huile (huile végétale et huiles essentielles), comme le massage californien ou balinais. Le massage amma assis se pratique sans huile, très fréquemment sur les lieux de travail (pour ceux qui ont un patron sympa !), il s’agit d’un petite séance de 15 minutes mais qui suffit à éliminer les tensions et repartir du bon pied au travail. On peut distinguer également les massages énergétiques : ce sont généralement des techniques thérapeutiques ancestrales issues des médecines asiatiques, par exemple le Shiatsu, ou le massage chinois.

Fussmassage

Et vous : Quel type de massage aimerez-vous ? Ou quel type de massage faites-vous ?

J’espère que cet article vous a plu et vous a donné envie d’aller vous faire masser 😉

Si vous l’avez aimé dites-le en cliquant sur j’aime juste en dessous et n’hésitez pas à diffuser autour de vous.

4 réflexions au sujet de « Le massage »

  1. J’aime toutes les formes de massages, de la tête et du buste, du corps, des pieds. C’est vrai qu’être touché, c’est aussi se sentir vivant. C’est comme pour l’ostéopathe que l’on devrait aller voir au moins une fois par an, nous devrions aller nous faire masser 1 ou 2 fois par trimestre.

  2. Il y a quelques temps, la pratique du shiatsu et du massage à l’huile ont été pour moi une révélation. Décidant de développer mes compétences en massage, j’ai commencé par me faire masser car jusqu’ici je n’avais pas forcément un rapport facile avec mon corps : des complexes, beaucoup de pudeur, pas toujours de respect pour lui par rapport à mon hygiène de vie, et puis surtout j’ai longtemps été complètement déconnecté de lui. Des ami(e)s m’ont massé le corps (massages à l’huile, massage tui na) et cela m’a conduit vers un rapport différent avec ce corps, en lui prêtant davantage attention.

    Puis j’ai participé à des ateliers de formation, lu des ouvrages spécialisés, et commencé à pratiquer chez moi avec des personnes de mon entourage. Lorsque je masse une personne, le « centrage » de mon être et l’énergie que je ressens dans les mains et les pieds depuis que je pratique cette activité me font beaucoup de bien, m’apportent un réel équilibre.

Laisser un commentaire