Passer à l’action. Etape 2 : Choisir son projet

Hand choosing a hanging key amongst other ones.
Choisir son projet

Dans l’article précédent, je vous ai donné quelques pistes pour vous aider à voir plus clair en vous, sur vos désirs profonds et vos aspirations.

Aujourd’hui je vais tenter de vous aider à définir un projet, que ce soit dans le domaine personnel ou professionnel (au passage la frontière entre ces deux univers est de plus en plus mince, mais ceci est un autre débat !!).

Beaucoup d’entre nous veulent changer de métier, de vie, mais bien souvent nous ne savons pas quelle direction prendre. C’est un cheminement personnel qui peut être difficile car des blocages viennent nous mettent des bâtons dans les roues. Ce sont souvent des peurs ou des réflexes de notre conscient qui entrent en jeux.

Petite parenthèse : il faut savoir que notre conscient a pour rôle principal de nous maintenir en sécurité maximale. Pour lui, il est formellement interdit de sortir d’un périmètre de sécurité : la fameuse zone de confort ! C’est pour cela qu’il est souvent bien difficile de se lancer dans des changements, notre conscient revient à la charge en nous disant : « Pourquoi aller s’aventurer dans un nouveau travail alors qu’on en a un ! Pourquoi sortir de ses pantoufles alors qu’elles sont s’y confortables ? » Bref vous aurez compris notre conscient n’aime pas beaucoup l’aventure par nature. C’est d’ailleurs grâce à ce réflexe tout à fait naturel, que l’espèce humaine a réussi à traverser bien des dangers depuis des millénaires (A relire l’article sur le conscient et l’inconscient). C’est très bien mais si on ne l’a pas à l’œil, ce réflexe nous bloque complètement dans un état stationnaire et nous condamne à la végétation. Pour progresser et pouvoir se dépasser, il faut transformer cette peur du changement en un cercle vertueux :

cycle vertueux

Pour entrer dans ce cercle, le premier pas est le plus difficile, la suite devient de plus en plus facile car cela devient une habitude et un plaisir.

Maintenant que vous savez que votre cerveau peut vous jouer des tours, je vous propose d’avancer vers la détermination de votre projet.

Si vous n’avez vraiment aucune idée pour votre projet, prenez un moment pour vous afin de répondre tranquillement à cette liste non exhaustive de questions :

  • A quel moment suis-je le(la) plus serein(e) ? Quelle activité me procure le plus de plaisir ?
  • Qu’est-ce que je ferais pendant des heures sans voir le temps passer ?
  • Quelles activités boostent ma créativité ?
  • Qu’est-ce que j’ai envie ? C’est quoi mon but ?
  • Quels sont les blocages qui m’empêchent d’avancer ? Pourquoi ?

« L’intuition est une intelligence à part entière, elle est en lien avec notre monde intérieur, donc avec nos désirs singuliers »

Vanessa Mielczareck auteure du « Guide de la personne heureuse (Le courrier du livre 2009).

Je terminerai en vous disant d’écouter votre intuition, et de lui faire confiance pour vous aider à vous indiquer la bonne direction. La relaxation décrite dans l’article précédent (Passer à l’action. Etape 1 : se connaître) peut vous aider à vous connecter plus facilement à votre intuition.

J’espère que tous ces conseils vous permettent d’avancer dans la détermination de votre projet.

Dans le prochain article, j’aborderai dans l’étape 3 la définition d’objectif.

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager et à cliquer sur j’aime juste en dessous.

Laisser un commentaire