Passer à l’action. Etape 3 : Définir un objectif

Maintenant que vous voyez plus clairement ce qu’est votre projet, nous voici à la troisième étape de votre passage à l’action : définir un objectif clair et atteignable.

windy peak

L’objectif est la destination que l’on veut atteindre, c’est la grande montagne qui semble très éloignée et inaccessible. Pour gravir cette magnifique montagne, il va tout d’abord falloir grimper quelques collines et monter des pentes plus douces.

Dans la réalisation de projet, on peut distinguer deux grands types de personnalités :

  • Les flamboyants : ils ont pleins d’idées en tête, passent à l’action tout de suite mais s’essoufflent très vite car ils n’ont pas d’objectif précis et aucune stratégie.
  • Les rêveurs : ils sont dans le fantasme de leur projet. Ils peuvent avoir une vision claire de l’objectif mais aucune idée des étapes à franchir pour y arriver. Ils ne passeront jamais à l’action car ils seront toujours bloqués par des peurs ancrées en eux et se trouveront milles excuses pour justifier ce blocage.

Bien formuler chaque action et chaque objectif permet à notre cerveau de mobiliser ses ressources pour atteindre le but désiré. Pour éviter les écueils du flamboyant ou du rêveur, il faut tout d’abord décrire votre projet selon 3 paliers progressifs. En partant du plus grand et plus éloigné vers le plus fin :

  • Long terme = la montagne: c’est l’objectif à 1 an ou plus. Il peut être abstrait mais doit définir un cap dans le cadre de votre projet. Il doit répondre à la question : Quel est mon projet à 1 an ? ou A quelle étape de mon projet je serai dans 1 an ?
  • Moyen terme = les collines: c’est l’objectif de 1 à 3 mois. Il doit être concret mais pas trop précis et doit répondre à la question : Que dois-je mettre en place dans les 1 à 3 mois pour que mon objectif à long terme soit atteint ? Les objectifs à moyen terme pourront être réévalués au fur et à mesure de l’avancement du projet.
  • Court terme = la pente douce: c’est l’objectif de 1 à 2 semaines. Il doit être concret, précis et représenter des étapes simples et facilement atteignables.

La somme des objectifs à court terme doit répondre à l’objectif à moyen. La somme des objectifs à moyen terme doit permettre d’atteindre l’objectif à long terme.

Maintenant que vos objectifs à long, moyen et court terme sont définis, il faut que nous validions ces objectifs pour être certains qu’ils sont pertinents et efficaces. Pour cela j’emprunte à la PNL sa méthode SMARTER. Chaque objectif doit passer par ce crible pour être validé.

S comme Spécifique : l’objectif doit être précis, ciblé, cadré et concret.

M comme Mesurable : pour garder sa motivation, l’avancement vers notre but doit être calculable facilement.

A comme Ambitieux : l’enjeu doit représenter un défi, une sortie de zone de confort.

R comme Réalisable : objectif accessible et faisable.

T comme Temporellement défini : la date de fin doit être définie.

E comme Ecologique : réalisable dans notre environnement personnel, professionnel.

R comme Réévaluable : réévaluer les objectifs définis en début de projet, ne pas rester figé dans une direction.

Une fois chaque objectif validé par la méthode SMARTER, vous pouvez être certain que votre passage à l’action sera facilité.

A votre tour de travailler à la concrétisation de votre projet ! 1 2 3 SMARTER !

Dans le prochain article, nous verrons comment établir un plan d’action.

Crédit photo : © nw7.eu – Fotolia

Une réflexion au sujet de « Passer à l’action. Etape 3 : Définir un objectif »

Laisser un commentaire