Qu’est-ce que la méditation ?

Dès que l’on parle développement personnel, le sujet de la méditation arrive très rapidement et c’est normal car pour moi c’est un des piliers du bien-être et de la pleine conscience.

Pas besoin d’être moine bouddhiste ou de faire une retraite spirituelle tous les ans pour avoir envie et pouvoir faire de la méditation. Ce désir vient d’un besoin de stopper l’effusion des pensées qui empêchent de se concentrer, de prendre des décisions ou de dormir. C’est également une envie de se poser face à la vie de tous les jours qui nous fait courir dans tous les sens et à notre société du « toujours plus » : toujours mieux, plus vite, plus de qualité, plus de clients, …

Ce besoin de se recentrer amène à l’envie de comprendre son mental et ainsi pouvoir retrouver une certaine sérénité.

Selon son étymologie le mot méditation provient du latin et signifie réflexion. Cette notion occidentale s’est élargie avec l’influence de la sagesse et de la spiritualité orientale. La méditation est largement influencée par le bouddhisme, le taoïsme et le yoga.

L’idée centrale de la méditation est d’observer les pensées, les émotions et ressentir les sensations physiques de l’intérieur. Ce processus permet de ne plus se focaliser sur notre personnalité extérieure, notre ego.

Pour arriver à un état de méditation, il existe différentes techniques qui chacune va correspondre à un but à atteindre. Voici à titre d’exemple quelques techniques :

  • la méditation Vipassana, une des plus ancienne technique de méditation indienne, elle est basée uniquement sur l’observation, pour voir les choses telles qu’elles sont.
  • La méditation dynamique d’Osho, consiste à alterner trois phases dynamiques puis une phase statique d’observation des réactions du corps pour terminer par une phase d’harmonisation.
  • Le zazen, issu des méditations bouddhiques, se pratique en position du lotus ou demi-lotus, en maintenant un rythme respiratoire naturel, et en laissant les pensées qui surgissent passer comme des nuages, sans s’y arrêter ou y prêter attention.

Les résultats ne seront présents qu’au prix d’un entraînement régulier. Cependant, les techniques ne méditations ne demandent pas un effort immense et peuvent se pratiquer à tout âge à tout moment de la journée et n’importe où.

Les effets bénéfiques de la pratique de la méditation sont l’amélioration du fonctionnement du cerveau et l’accroissement des capacités à maintenir son attention sans être distrait. Et une certaine zénitude !

balance-110850_640

Exercice :

Petit exercice de médiation pour débuter, il prend juste 2 minutes :

  • Trouver un endroit calme où vous ne serez pas dérangé pendant votre méditation.
  • S’asseoir confortablement avec le dos bien maintenus pour qu’il n’y est pas de tension.
  • Les mains relâchées soit posées sur les jambes, soit sur les côtés.
  • Les jambes décroisées et les pieds posés sur le sol.
  • La tête peut reposer sur le dossier ou être penchée en avant, dans la position où vous avez le moins de tension dans le cou.
  • Concentrez vous sur votre inspiration, respirez lentement et prenez conscience de l’air qui entre dans votre cage thoracique, puis qui ressort à l’expiration.
  • Quand l’esprit vagabonde et qu’une idée ou une image surgis de votre inconscient, prenez-en note et revenez doucement à votre respiration.

Faites ceci pendant 2 minutes pour débuter. Avec l’entraînement vous ressentirez les bienfaits de ces deux petites minutes rien qu’à vous pendant lequel vous avez pris le temps de respirer et de chasser les nuages 😉

J’ai une question : Est-ce que vous êtes rendus compte que vos soucis ne vous ont pas accaparés l’esprit pendant cette méditation ?

 

Si vous avez des questions ou des commentaires, ou si vous voulez que je parle plus en détail d’une technique de méditation, laissez-moi un message dans les commentaires.

Et n’oubliez pas, si vous avez aimé cet article dites-le en cliquant sur le bouton j’aime et en diffusant autour de vous.

2 réflexions au sujet de « Qu’est-ce que la méditation ? »

Laisser un commentaire